Histoire du poker et types de jeux de pokers

Histoire du poker

Pour la grande Histoire, la naissance du poker a inspiré la théorie des jeux de Neumann mais de nombreux jeux du type poker existaient auparavant avant sa sortie L'histoire du poker nous apprend en effet que le flux, par exemple, était une sorte de poker mais il se jouait avec 3 cartes seulement. La prime quant à elle était aussi une variante mais avec 4 cartes. Enfin, le brelan et enfin le jeu de la bouillotte furent aussi des ancêtres du poker. Toutefois, historiquement on estime la naissance du poker au début du 19ème siècle aux états unis (il se jouait alors avec vingt cartes) et son arrivée en France vers le milieu de ce même siècle.

Types de jeux de pokers

Il existe au moins 5 types de jeux de pokers :

  • Le poker à tirage est variante du poker dans laquelle les cartes sont fermées (non exposées). On parle aussi souvent donc de jeux de pokers fermés.

  • Le stud poker ou poker ouvert se joue a 7 cartes et alterne quant à lui la distribution d'une carte ouverte puis carte fermée puis après le premier tout d'enchères les 3 cartes suivantes sont ouvertes et entrecoupées de tours d'enchères.

  • Les spit pokers sont des types de jeux de pokers avec une ou plusieurs cartes communautaires. Le poker texas holdem est la plus connue des variantes de ce type de jeu de poker.

  • Le whisky poker utilise quant à lui en plus un écart qui servira à échanger les cartes de jeu.

  • Le hi-low poker est une variante du jeu de poker ou la cagnotte (le pot) est partagé entre la main la plus haute et celle la plus basse, tandis, qu'à l'inverse, au  low ball poker c'est le joueur le plus pauvre qui remporte la cagnotte.

Principes des jeux de pokers

Au sein des jeux de cartes, les pokers sous leurs différents types ont la particularité de non seulement reposer sur la combinaison de valeurs et couleurs de cartes mais aussi de faire une part belle au bluff, au pari et à la psychologie  Le jeu de poker texas hold em ou autre est en effet un jeu de hasard certes (la distribution aléatoire des cartes) mais c'est aussi et surtout un jeu de stratégie, de calcul de probabilité et de psychologie, de bluff. Chaque joueur doit estimer sa probabilité d'obtenir une main jouable et si c'est le cas d'enchérir, miser plus. Une fois la plus haute enchère faite, les joueurs ou joueuses de pokers encore dans le coup reçoivent de nouvelles cartes de jeu et un nouveau tout de parole a lieu jusqu'à ce qu'une enchère reste sans relace. C'est alors que le plus fort enchérisseur gagne le coup, le pot, la cagnotte du poker. Le bluff est le fondement même des jeux de pokers puisqu'il s'agit de faire croire que l'on possède des mains fortes, ce qui n'est évidement pas toujours le cas.